ASSOCIATION DE RECONSTITUTION HISTORIQUE

Bonjour et Bienvenue sur le site du RGSE


VIVRE L'HISTOIRE AU PRÉSENT


 

Quelle meilleure façon de percevoir les événements qui ont forgé notre identité nationale, si ce n'est de revivre de la manière la plus réaliste la vie des Braves qui ont été pris dans la tourmente des conflits de l'histoire de France.

 

Vous allez découvrir ici comment, les "reconstitueurs" vivent leur passion pour l'histoire de leur pays et de leur passion sur la Gendarmerie.

 

Cette section du site ne traite que de la période 1854 à 1980 (qui pourra d'ailleurs s'élargir).

 

Au delà de la simple activité ludique, la reconstitution historique peut être considérée comme un devoir de mémoire. Par ailleurs les recherches qu'elle induit sur le plan historique, uniformologique, et sur les détails de la vie quotidienne, permettent d'éclairer les "zones d'ombres" de l'Histoire et de conserver des métiers et tours de main, qui sans les besoins des reconstitueurs seraient aujourd'hui oubliés.

 

 

 

 



LA RECONSTITUTION HISTORIQUE


 

Le phénomène est très développé en Amérique du Nord et au Royaume–Uni depuis une trentaine d’années, autour du concept de "living history".

 

Il s’agit de faire revivre les lieux historiques, restaurés et reconstitués à l’identique (ouvrages militaires, champs de bataille ou même agglomérations entières, telle la ville de Louisbourg au Canada) avec des foules de figurants bénévoles reconstituant soigneusement les uniformes, costumes, objets et gestes d’autrefois.

 

Solidement encadrés par des professionnels qui gèrent les sites et les spectacles (avec des systèmes très sophistiqués d’abonnements ou de formules type tour-opérateur), ces associations drainent des foules énormes de spectateurs.

 

Enthousiasmés par les réalisations anglo-saxonnes (en particulier les somptueuses commémorations de la guerre d’indépendance américaine et de la guerre civile anglaise), des particuliers ont, à leur tour depuis une vingtaine d’années, créé en Europe des associations de reconstitution. Il en existe actuellement plus d'une centaine en Europe.

 

Si quelques unes ont choisi comme thème l’Antiquité (animation des camps romains de Rhénanie), le Moyen Age (surtout en Suisse) ou le XVIIIème siècle, la très grande majorité a opté pour la période napoléonienne (Révolution et 1er Empire).

 

Ces associations sont d’effectif variable, d’une dizaine à plus d’une centaine de membres.

 

Chacune a choisi de reconstituer un régiment ayant existé pendant sa période de référence.

 

Chaque adhérent s’habille et s’équipe à ses frais il s’entraîne selon les règlements de l’époque.

 



Structure des associations de reconstitution historique, et leur fonctionnement.

 

En France les associations sont soumises à la loi de 1901, chez nos voisins européens il existe des dispositions équivalentes auxquelles les associations se soumettent.

 

Certains organismes suppra-associatifs prennent en charge les événements importants et assurent l'interface entre l'organisateur (Collectivité locale, Municipalité, Société historique, Mécène, etc.)
 

Les organisateurs habituellement:


Remboursent les frais de déplacement, ou paient une indemnité par reconstituant, ils assurent les repas pendant la durée de la manifestation.

 

L'aspect "spectacle" de la reconstitution historique

 

Le Bivouac, une attraction "utilitaire":


Vaste "village" de toile, avec ses alignements de tentes, au milieu desquelles tranchent celles de l’Etat-Major, des services de Santé, des petits métiers suivant les troupes - Maréchaux-ferrants, vivandières, barbiers - le tout flanqué des parcs à chevaux et d’artillerie. 

L'essemble est rythmé par les activités quotidiennes des corps militaires de l’époque et les occupations domestiques, cuissons des aliments, nettoyage des armes, etc.

 

Démonstration et exercice:


Le reconstitueur pur et dur se passe volontier d'un public souvent envahissant et toujours anachronique, les organisateurs pour leur part tiennent à l'affluence des spectateurs. 


La reconstitution historique offre alors de nombreux moyens de satisfaire les uns et les autres: 

 
Manœuvres, revues, tirs, courses de têtes et autres entraînements pour les cavaliers, reconstitutions de batailles, défilés, concerts de musique militaire de l'époque.

 

Quand elle est organisée en zone urbaine, la reconstitution historique s’insère généralement dans un ensemble d’animations s’articulant autour de l'événement célébré. 

Cela présente plusieurs avantages:

Augmentation de l’audience de la manifestation, étalement dans le temps et répartition sur plusieurs centres d’animation de l’affluence des spectateurs.

Mentionnons que certaines photographies sur ce site représentent des personnes qui ne sont pas membres de l'association RGSE, mais d'un collectif, dont ces dernières viennent d'horizons différents et où les membres RGSE en font parties.

Propulsé par HelloAsso